Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 11:40

15 juillet2008    Olivier Canzilllon

Salut à tous,

Ca fait bien plaisir d'avoir des nouvelles de Michel aussi régulièrement. Je me doutais qu'il allait en baver le long de cette expédition, mais aussi qu'il allait surmonter tous les obstacles avec un moral et une ténacité hors du commun.
J'attends avec impatience qu'il arrive près de la frontière suisse, où j'essayerai de me joindre à lui et de rouler quelques dizaines de kilomètres en sa compagnie. J'ai cru comprendre qu'il voulait faire son tour de France tout seul, mais vue la forme que j'avais ce soir lors de ma petite sortie de 50 kilomètres, où j'ai failli poser le pied à terre à cause de crampes aux deux mollets, je suis sûr que c'est lui qui va me tirer plutôt que l'inverse... Et devinez à qui j'ai pensé quand mes mollets tout durs m'empêchait de dépasser le 10 kilomètre à l'heure dans les montées ? A un mec qui se tape près de 200 kilomètres par jour, tous les jours, sous tous les temps, avec un vélo à moitié bancal, les doigts de pied qui sortent des chaussures, et une épaule dans le sac (euh non... une épaule qui tient grâce à un sac !). Bref à un sur-homme...
Alors y a plus qu'à espérer que j'arrive à convenir avec lui d'un lieu de rendez-vous et que ça tombe pile dans mon emploi du temps (vu l'étendue de la frontière suisse, je ferai au mieux, c'est promis). Et si je n'ai pas le droit de rouler avec lui, je prendrai au moins des photos pour la postérité.

Sur ce je fais me faire un massage de mollets et une bonne nuit ! Et j'en souhaite de même à notre guerrier ! Et un vrai tour de France en deux mois à l'eau est bien plus valeureux qu'un tour de France en pointillés en 3 semaines à l'EPO ! (celle là aussi, elle est de moi). Y a juste moins de caméra et moins de guignols sur les bords de route !

A bientôt ! Olivier

 

15 Juillet 2008  D »apres andres Mondat
Avec un peu de retard, les nouvelles du 15 juillet.
A 18H, Michel se faisait photographier sous le panneau "Villeneuve-Loubet". Le but de l'étape : Nice.
Ce 15 juillet, journée spéciale. La nuit précédentedente se passe dans un vrai lit, aprè¨s un repas de prince (comme dit Michel) avec vue sur la mer et les feux d'artifice de St Trop, de Ste Maxime et autres non identifiés.
Le petit déjeuner est royal. Ya-t-il quelqu'un d'autre que Michel qui a petitdéjeuner avec de la confiture de kumquats?
Après ca, visite au premier Décathlon rencontré. Tie,s la rous était voilée! Souvenir de la chute dans les Pyrénnés. Pour 350 euros, Michel ajoute un pignon (32 dents, les connaisseurs aimeront), change de chaussures, de pédale, achète une tente (l'autre a montré les limites de son étanchéitée), un maillot aéré pour passer les Alpes, des gants (des fois qu'il fasse froid) et une cuissarde pour le cas ou la pluie se révveille. Il lui revient à  l'esprit que, il y a deux ou trois jours, il a croisé un vide-grenier. Dans ce vide-grenier, un bidon en vente, mise à prix : 10 euros. Michel est reparti avec pour 2 euros. On le mettra en avant s'il faut négocier quelque chose.
Donc, pour en revenir à Villeneuve-Loubet, Michel a fait (beaucoup plus facilement, même si c'est beaucoup moins plat que ce qu'on pourrait penser) 97 km depuis le matin et les réparations, avec un grand avantage, le vent dans le dos.
Et, après le match de foot et le gâteau d'anniversaire de Jonathan, nouveau contact vers 22H. Le vent dans le dos a poussé Michel jusqu'Ãà Nice. Là , il n'a pas trouvé de camping. Il a repéré une crique abrittée et sa tente est à deux mètres des vagues. L'avantage de la Méditerranée, c'est qu'il n'y a pas de marée, donc pas de souci. On ne peut pas dire que sa clavicule soit un souvenir, elle lui rappelle qu'elle est là . Mais le ton est plus joyeux, la bonne nuit a fait du bien. Ce qui est un souvenir, ce sont les douleurs au fondement (tant mieux). Le moral est au beau fixe, comme le temps de la cote d'Azur. La température (entre 30 et 37 degrés), lui convient bien. La pluie n'est pas prévue.
Nous avons souhaités à  Michel une nuit paisible, sans visite des forces de l'ordre (il est certainement interdit de camper sur la plage). Nous saurons bientot comment ca s'est passé.
Il envoie son salut à tous. Il se sent bien soutenu.

Partager cet article
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 11:40

14 juillet 2008      D'apre flo 
le 2ème salve de nouvelles : notre Michel national a découvert que le bord de mer méditérrannéen

n'était pas si plat que çà et a apprécié la petite halte -entorse- que je lui avais proposé avant de partir : j'ai la chance d'avoir ma famille qui vive à Sainte Maxime dans le sud-est et cela ne faisait un détour que de 200m environ : non, la maison n'est pas complètement au bord de l'eau et heureusement d'ailleurs, rapport à l'humidité et au sel... Donc,le 14 juillet il a pu se poser quelques heures, je n'ose dire "buller", dormir une nuit dans un vrai lit et boire son coca -sa "dope"- bien frais avec vue imprenable sur le golfe de SaintTropez, laver son linge sale, peut-être même son short rouge et en profiter pour faire le point sur sa machine de course : là, c'est pas brillant, brillant : l'un des cale-pied a des problèmes, et il faut absolument qu'il adapte un plateau suppléméntaire avant d'attaquer les Alpes -faute de vouloir se procurer de L'EPO- . Il se déleste encore un peu et me laisse entre-autres en dépot son tachygraphe -s'il avait dû faire une attaque, ce serait déjà fait- et un vêtement de pluie trop encombrant à son goût : là, j'espère qu'il ne le regrettera pas. Voilà, on va descendre à notre tour, histoire de se rappeler ce que c'est que du soleil toute une journée et de la chaleur, marre des pulls. Qui a parlé de réchauffement de la planète ? Bisous à tous. Patricia, on va penser à s'inscrire... FLO

Le 14 juillet 2008 17:18, <andremondat@aol.com> a écrit :

Bonjour à tous,
Des nouvelles de Michel.
Il continue à longer la Méditerranée. Aujourd'hui, c'était l'étape de Toulon à Sainte Maxime. Il a passé la nuit dans un très beau camping avant de se lancer en passant par Saint Tropez. Les paysages sont très beaux. Il a le temps d'en profiter parce qu'il est un peu ralenti par un pignon en mauvais état, une pédale défaillante et des chaussures à remplacer.
Ce soir, ce sera le grand luxe, il va dormir chez un ami, dans un vrai lit, après un vrai bain et un vrai repas familial. Et même, comme il va arriver de bonne heure, il devrait avoir le temps de se tremper dans la Méditerranée. L'état de l'épaule n'a guère évolué et elle le lui rappelle toutes les nuits, surtout qu'il dort sur des surfaces dures, en général.
Mais tout ça ne l'empêche pas d'être poète pour admirer, en tirant sur la pédale qui n'est pas abîmée, les calanques et les belles côtes qui lui ont permis, hier, de traverser Cassis et La Ciotat.
La journée de demain, si les magasins ne sont pas ouverts en ce jour de fête nationale, cpmmencera par les réparations et l'achat de ces chaussures de pro (peut-être en solde?). Ensuite, ce sera "tout vers l'Est".
Mais l'essentiel, c'est qu'il l'a avoué :"C'est quelque chose qu'on fait une fois dans sa vie et c'est sûr que je ne lereferai pas".
Il n'empêche qu'il le fait , quelles que soient les difficultés!
Il en est à peu près au quart, pas le moment de se décourager!
A bientôt pour la suite, en souhaitant que le bon lit ne nous l'ai pas ramolli. Merci Fred, de l'avoir détourné du pastis. L'ambiance du lieu, sans doute?

Partager cet article
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 11:39

Vendredi 11 juillet 22H00   D'apres Andre Mondat  
Michel a longé une partie de la cote méditerranéenne (175 km)à  partir de Collioure en passant par Gruissan, Sète, Cap d'Agde.
Il s'est rappelé une anecdote d'en haut d'un col des Pyrénnés, ou il est entré dans une épicerie, poussé par la faim (une banane, un tube de crème de marrons et une petite bouteille d'eau, quand même!). Après avoir discuté avec l'épicier, il a été interdit de payer, tout ça c'était cadeau.
Une autre anecdote, à  Sainte Marie de Campan, ou il a mis pied à terre, arrété par le circuit à  vélo autour du monde. Il discute avec un des cyclo-touristes, en présentant son projet. Un homme se retourne "Votre histoire m'intéresse". C'est un journaliste de la Dépèche du Midi, qui propose de faire un article pour son journal et d'envoyer à  Michel l'exemplaire concerné. Nous saurons bientot s'il a tenu promesse.
Revenons à  l'étape du jour. En passant à  Sète, grosse fringale. Arret conséquent pour un menu insolitte : moules-frites. IdÃéal pour rouler. Précison : 1 kg de moules.
Journée pas trop chaude mais pleine de voitures. Mais rien n'enlève le plaisir de rouler en bord de mer, après avoir longÃéle canal du Midi et quelques riviÃères et avoir traversé la Camargue.
Tout ça fait que malgré le départ matinal (7H30), l'arrivée est assez tardi ve et il reste tout juste un peu de jour pour monter la tente dans un vrai camping avec des vraies douches.
Ce soir, il n'a pas été question de douleurs mais plus du plaisir du plat (que ce soit le terrain ou l'assiette!).
Malgré qu'il y eu beaucoup de voitures, c'était plus reposant que les Pyrénées.
Et demain, c'est reparti!
  

Vendredi 11 juillet 22H00 D'apres Fred ROUSSEAU
Je viens à l'instant de "raccrocher" le téléphone d'avec Michel.
Il vient d'arriver dans le port de Martigues et il avait l'air en pleine forme.
Je l'ai eu au bon moment car il venait juste de mettre pied à terre en quête d'une auberge pour s'envoyer un pastis ! Je l'ai raisonné et il s'est rabattu sur un Coca (avec un fond de whyski).
Hier, il a fait 175 km !
Il a trouvé un endroit idéal pour dormir : un camping dans lequel il y avait une rave ! boum-boum-boum... chouette,  c'est la fête !  yeesss !  toun-taTOUN-taTOUN-taTOUN-taTOUN... 
Heureusement, un méga-orage a écourté la fiesta, et le déluge qui a suivi a obligé les derniers pochtrons à se traîner jusqu'à leur Queshua et a permis à Michel de tester l'étanchéité de sa Yourte en bois... apparemment, c'est pas encore ça : fringues trempées, pluie sur la tête, duvet mouillé.
Il n'a pu dormir que 2-3 h.
Malgré tout, il m'a signalé que, dès ce matin, il tapait de la patte dès 6 h du matin, ce qui l'a autorisé à faire 150 ou 160 km aujourd'hui (Sète-Martigues).
J'ai trouvé que son moral était très bon et il semblait avoir pris beaucoup de plaisir à pédaler. Il a reconnu que le fait d'avoir le vent dans le dos durant pratiquement toute "l'étape" d'aujourd'hui lui a fait beaucoup de bien.
Les cieux qui lui avaient trempés les os durant la nuit pouvaient bien lui souffler un peu entre les omoplates le jour (c'est de moi).
Voili-voilou pour les nouvelles...

Fred.

PS. la clavicule tient toujours avec un élastique... mais elle tient, c'est le principal. Pour le moment, il a franchit 19 cols.. 

Partager cet article
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 11:39

10 Juillet 2008   D'apres Andre

Voilà les quelques nouvelles du jour.
> Comme me dit Michel : t'entends pas la mer? Je sujis arrivé à Collioure, je suis les pieds dans l'eau.
> Après sa chute dans la descente d'un col pyrénéen, la clavicule gauche a été touchée.
> Il estime que sa chance, c'est d'avoir le sac à dos. En plus de contenir du ravitaillement, ça contient la clavicule qui, une fois libre la nuit, le gêne pour dormir. Mais, bien sûr, rien de bien grave.
> De toute manière, il a de la chancepuisque, en arrivant sur le plat, il peut s'asseoir de temps en temps, les doujeurs au fondement devenant moins fortes. Il a ainsi pu faire 98 km aujourd'hui.
> C'est parti pour  longer la Méditerranée
> Il estime être dans les temps par rapport à, son tableau de marche. Le moral est bon.
> Suite au prochain contact.
> André

Partager cet article
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 11:38

9 Juillet 2008  D'après Patricia  

  Aujourd'hui repos par obligation chute dans une descente d'un col hier après

midi. Mais rien de grave d'après Michel comme d'habitude l'épaule écorché

quelques égratignures mais le plus important : LE VELO EST INTACT!!! Néanmoins

il a perdu sa gourde thermos dans le ravin... Il va dans la direction de

Collioure en fin d'après midi et la météo étant plus agréable il souffre moins

du tendon d'achille. Il attaque la cote d'azur à partir de demain ou après

demain.

 Mercredi 9 Juillet 2008  D'apres patchav 
  Patchav 8 juillet 2008 3 gros col de fait ,au toal 126km mais chute dans la derniere descente pas grave (Clavicule pas cassée peut-etrepetite entorse , contusion genoux coudes.. pas grand chose quoi!!!) plus grave la gourde est perdu tombée dans le ravin. ..       aller Michel!!!

Patchav 9 juillet 2008 Petite etape mais pas de repos 75km un col important le col de la perche .
Gros probleme ...., il a perdu sa casquette !!!
Le soir soignage des blessures .Gros probleme ....,

Normalement demain si tout va bien il sera à collioure au bord de la mer ( faut pas qui traine le gars....).Fin de l'épisote , la suite demain 

Partager cet article
22 juillet 2008 2 22 /07 /juillet /2008 11:37

Lundi 7 Juillet   D'apres patchav  
79 km de réalisés avec le col de Menté 1349 metres 9,3 km d'ascension à 9,1% (denivelé 849m) , le col du portet d'aspet 1069 metres denivelée 557m à 3% sur 18 km et le col de core 1395 metres sur 13km à 7% .
Il dors à Seix en ariege altitude 500m (le telephone à coupé ....pb de batterie)
Etat de santé satisfaisant encore beaucoup de mal à s' assoir (un peu dans les descentes )  Aller michel...

Partager cet article
6 juillet 2008 7 06 /07 /juillet /2008 11:05

 

  Le Journal du Tour de Michel au jour le jour  2008


 

 
D'apres Raymond

Michel est parti le dimanche 29 Juin de Sr Brévin,le jeudi 03 Juillet il était au pied des Pyrénées.
Nous lui souhaitons bonne route et bon rétablissement, une partie sensible de son anatomie ayant quelque peu souffert.


6 juillet 2008  D'apres Patchav 

Michel est parti le 29 juillet 2008 à 11h30 de Saint Brevin
Une heure apres son départ , on s'est apercu qu'il avait oublier sa veste de survet ... catastrophe!!! Gael est allé lui porter à pornic la ou une apres il était ... Sacre Michel !!!

Il est arrivée le 2 juillet 2008 à saint jean de luz pour commencer les étapes pyrenennes ... (640km déjà effectués, moyenne 160km) Etat de santé satisfaisant avec un gros mal au cul qui l'empeche de s'assoir ....(previsible !!!)        Il s'est vidé quelques kilos de bouffe pour etre plus à l'aise en danseuse ...(previsible!!!) son sac à dos doit faire maintenant encore 14K .      Les mollets sont un peu raides donc massage le soir .   Le moral semble bon ..

A bientot pour d'autre infos sur la grande boucle ...la vraie..
Aller Michel ....

D'apres sam (maisonneuve)

J'ai eu Michel aujourd'hui en fin d'après midi et en pleine ascension du Tourmalet. Il faisait une pause à 11 km du sommet, pas loin de Barèges.
Il semblerait que les conditions climatiques ne soient pas de la partie engendrant une visibilité déplorable ("Je ne vois même pas l'autre côté de la route" dixit Michel). Du coup, impossibilité d'utiliser les panneaux solaires pour recharger les batteries...
En ce qui concerne son état de santé, on dénombre un certain nombre de traumatismes : ne pouvant plus s'asseoir sur sa selle, il lui faut compenser par un appui plus soutenu sur le guidon engendrant des ampoules aux mains ainsi que des efforts plus important sur les quadriceps les rendant particulièrement durs, lourds,... Enfin, une légère inflammation du tendon d'achile droit se serait déclarée mais rien d'alarmant selon Michel.
Bref, globalement rien d'anormal et quoiqu'il arrive un moral a priori toujours bon !
Aller Michel !

Dimanche 6 Juillet   D'apres patchav
Le jeudi 3 juillet il était du coté de Larrau dans les pyrennées , le 4 juillet vers Laruns
Samedi 5 et Dimanche 6 Juillet il est dans le tourmalet 2100 metre en haut du col , 1450 metres de denivelé et 7 à 10% de pente

Dimanche 6 juillet Il monte à la mongie et sera le soir ????    on le saura au prochain episote ....   Aller Michel.... 

Partager cet article
1 juillet 2008 2 01 /07 /juillet /2008 00:00

20080701-FI86-ACC Gym

Partager cet article
19 mars 2008 3 19 /03 /mars /2008 18:10
Partager cet article
17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 18:24
Partager cet article

Migration du Blog

Suite à la publicité envahissante imposée par OverBlog, le blog ACC Gymmastique a maintenant migné sur la plateforme "Blogger" de Google actuellement encore sans publicité. Notre nouveau blog est donc maintenant accessible à l' adresse suivante :

www.accgym.blogspot.fr/

Tous les nouveaux articles seront maintenant publiés uniquement sur ce site. Les anciens articles seront toujours accessibles sur cette ancienne plateforme qui reste ouverte.

Visiteurs

Site Meter

     label-petite-enfance.gif